Qui sommes nous ?

Au départ, une idée un peu folle pour améliorer le bien être de la planète et remettre la relation humaine au cœur de notre quotidien.

Microstop est un réseau d’associations loi 1901 visant à développer la pratique du covoiturage courte distance auprès des habitants, des entreprises et des institutions. En adoptant le microstop, vous participer à un projet d’intérêt général visant à transformer nos pratiques pour un meilleur respect de la planète et plus de convialité.

Microstop, c’est utiliser les places libres dans les voitures en circulation pour créer un nouveau service de transport en commun collaboratif.

En partageant nos petits trajets, non seulement nous pouvons faire des économies en nous rendant service les uns les autres mais en plus nous réduisons considérablement les embouteillages et la pollution !

L’autosolisme est encore le système de transport dominant

– La voiture individuelle pèse 80% des voyageurs-kilomètre, très loin devant les transports en commun (5%) ou les services commerciaux (TGV, avion ~ 15%)

– En France, il y a 30 millions de voitures, et autant de ménages. Elle coûte en moyenne 4000 €/an à son propriétaire. Le poids économique de la voiture particulière en France représente donc près de 120 milliards d’€ par an.

– Les coûts collectifs de la voiture en France (accident, santé, climat, congestion automobile) dépassent 50 milliards d’€/an

– L’autosolisme domine, par exemple en Ile de France une voiture compte en moyenne 1,28 occupant à bord et ce taux tombe à 1,1 pour les déplacements
« domicile-travail ».

Moins de 20% des trajets voiture partageables  avec les dispositifs classiques de covoiturage !

– Les trajets longue distance (> 100km) représentent moins de 20% du trafic.

– Les trajets domicile-travail représentent en théorie plus de 25% du trafic mais les solutions actuelles ne permettent de partager qu’une infime partie de ceux-ci car on croise les critères (même point de départ et même point d’arrivée).

Avec microstop, c’est la quasi-totalité des déplacements automobiles qui pourront demain être partagés.

Microstop : une mobilité compatible avec les enjeux sociaux, environnementaux et économiques du futur

Augmenter le taux de remplissage des voitures pour réduire la circulation automobile: 

Moins de CO2

Moins de pollution locale (particules, bruit…)

Moins de coûts pour les ménages et la collectivité

Un complément aux transports en commun

et aux mobilités actives

Plus de lien social et de convivialité